• Actualités
  • #Innovation : quand l'Assurance maladie organise son Coding Dojo

#Innovation : quand l'Assurance maladie organise son Coding Dojo

27 novembre 2018
#Innovation : quand l'Assurance maladie organise son Coding Dojo

Coding dojo ? Kézaco ? Tout simplement un concours organisé par l'Assurance maladie pour ses salariés autour de projets informatiques innovants.

 

Pour la 4e année consécutive, l’Assurance Maladie a récompensé l’innovation au sein de son réseau dans le cadre du Coding Dojo, un concours interne ouvert à l’ensemble des collaborateurs. Lors de la finale du 24 octobre 2018, dans les locaux de la CPAM de Paris, le jury national a retenu 8 projets de services et applicatifs dans les catégories « Développement local déjà en service » et « Idée novatrice à développer » et a décerné un « Prix du public ». Simplification de déclarations complexes, dématérialisation de certaines démarches, amélioration de la gestion des réclamations, optimisation de processus métiers… tous ces projets ont pour objectif l’amélioration des services proposés aux différents publics (internes et externes) et leur qualité.

Avec 83 projets en lice, cette nouvelle édition a fait l’objet d’une participation record qui témoigne de l’intérêt des collaborateurs pour cette démarche participative et de son efficacité pour faire émerger de nouvelles idées.

Le déploiement national des applications récompensées déjà en service sera favorisé grâce à l'appui des directions sponsors du dossier au sein de la Cnam. La réalisation des idées novatrices, elle, sera également accompagnée pour une mise à disposition au plus vite.

 

Zoom sur les premiers prix

 

  • Catégorie « Développement local déjà en service » : IJ Complexes, outil de calcul des indemnités journalières expérimenté au sein de plusieurs CPAM, qui facilite le quotidien des agents (présenté par l’équipe DevCPAM31, de la CPAM HauteGaronne) ;

 

  • Catégorie « Idée novatrice à développer » : RES AFS : aides financières simplifiées pour les employeurs, dématérialise le processus de demande d’aide et améliore la communication entre l’entreprise qui remplit une demande d’aide et la CPAM qui l’instruit (présenté par l’équipe CODIF’2, de la Cramif) ;

 

  • « Prix du public » : e-dem, simplifie le dépôt par les transporteurs sanitaires et les taxis des pièces justificatives pour l’actualisation du répertoire national des transporteurs (RNT). Cette application, déjà utilisée localement, permet aux agents de gagner en efficacité lors du traitement des dossiers (projet présenté par l’équipe RNTeam 85, de la CPAM Vendée).

 

Consultez l'article d'origine sur le site de l'Assurance maladie

Crédit image Pixabay